Abandon du projet de mise à sens unique

Résolution du Conseil municipal

30 septembre 2016

     Importante décision du Conseil municipal de Bernex qui a voté à l'unanimité et une abstention, une résolution de la commission Économie et sécurité à propos de l'aménagement des rues de Bernex.

 

  1. Surseoir au test de sens unique
  2. Proposer des solutions d'aménagements réalisables permettant de sécuriser les rues de Bernex (amendement voté par 9 voix contre 8 et 3 abstentions)
  3. Réaffecter à ce projet le solde du crédit d'étude dédié au test
  4. Présenter un projet d'ici fin 2016

Amendement

L'amendement, qui supprime la référence aux mandats d'études parallèles "Réaménagement de la rue de Bernex"),  a été déposé, explique Mme Chassot, conseillère municipale pour éviter que cette référence n'influence fortement le sens unique au détriment d'un autre projet qui pourrait être retenu, à savoir le double sens. (cf PV No12 du 20 septembre 2016 page 6)   

Résolution pour l'aménagement et la sécurisation des rues de Bernex
Votée par le Conseil communal de Bernex, à l'unanimité avec une abstention, le 20 septembre 2016
Résolution CM 20 sept 2016.pdf
Document Adobe Acrobat 782.0 KB
Procès-verbal, y compris vote sur l'amendement
accepté par 9 voix pour contre 8 et 3 abstentions
Résolution CM 20 sept 2016.pdf
Document Adobe Acrobat 782.0 KB

Félicitons les conseillers municipaux et conseillères municipales de leur démarche unanime.

Satisfaction de l'ASBEC

L'ASBEC se réjouit vivement de cette décision pour laquelle elle a milité.

L'opposition des habitants et des commerçants a été déterminante.

 

Relevons que le vocabulaire a évolué, on parle aujourd'hui de sécuriser les rues de Bernex (au pluriel).

 

 


 Les associations de Bernex ont d'ailleurs fait part à la Commune, à l'initiative de l'ASBEC, de leurs propositions dans un dossier de février 2016. Voir notre page "propositions des associations" . 

 

En mars 2015, l'ASBEC avait réalisé un premier dossier "des rues à vivre"

Propositions des associations de février 2016

  1. Réduire la vitesse dans tout le village à 30 km/h
  2. Créer des zones de rencontre ponctuelles à 20 km/h, avec priorité piétonne
  3. Mettre en place des ralentisseurs visuels
  4. Sensibiliser les conducteurs à leur vitesse avec des radars préventifs fixes
  5. Mettre en place des campagnes de sensibilisation, suivi de sanctions
  6. Optimiser la circulation des bus 

 

Le verre à moitié plein

Les TPG ont entendu l'ASBEC en restructurant le réseau régional avec de nouveaux tracés des lignes, de nouveaux terminus et la création d cela lige J Lancy - Athénaz.
La baisse du nombre des bus dans le village est de 40%.
Toutefois, le délai d’assainissement du bruit routier est mars 2018 pour le Canton et les communes. Ce délai ne sera pas atteint !