Double sens unique 

Êtes-vous favorables au projet de double sens unique de la rue de Bernex et du chemin de Saule ?

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Guylaine Antille

Ce projet fait partie d'un dispositif plus large proposé par les mandataires qui ont remporté le concours liés aux réaménagements des rues de Bernex, en particulier de la rue de Bernex et du chemin de Saule. Soucieux de me pas agir contre la population et  soucieux de valider une proposition centrale d'un dispositif plus général, il est prévu de faire un test "grandeur nature" de ce double sens unique.

 

Je suis favorable à ce test car je pense qu'il est urgent d'agir pour la sécurité des usagers de nos routes au centre du village. Cette mise en sens unique se fera dans des conditions "réelles" d'aménagement ce qui donnera une vision plus correcte que la seule mise en sens unique lors des travaux SIG de l'an passé. Il va de soi qu'une fois le test effectué, il faudra procéder à une analyse fine - avec les usagers et les habitants - pour valider ou non cette mise en sens unique de manière pérenne. Mais il est urgent d'agir et en ce sens, je suis donc favorable au test.


Le réaménagement de la rue de Bernex ne devra pas se faire au détriment des autres chemins du village, une solution globale devra être trouvée.

André Baud

Je suis favorable à étudier largement les alternatives qui permettent de répondre au quotidien des habitants et à la mobilité.


La phase test permettra de déterminer ensemble si le sens unique est une bonne solution.

Philippe Chillier

A ce stade, une prise de position n'est pas possible.


Une procédure et une démarche participative de l'ensemble des acteurs de la rue de Bernex étant en cours. La phase de test, son suivi, son analyse, ses conclusions permettrons au autorités de prendre position à la suite des restitutions diverses et des séances publiques.

Cyril Huguenin

Le groupe de pilotage, composé de membres de la société civile (ASBEC, habitants du chemin de Saule et de la rue de Bernex, commerçants, association de parents d'élèves, etc.) réalisera une restitution de la phase de test décidée par les autorités bernésiennes.


Cette restitution, couplée aux mesures de comptage et de calcul des pollutions sonores et atmosphériques, permettra de prendre position sur cette question.

Gilbert Vonlanthen

D'une manière générale, je suis contre le principe des sens uniques. Cela étant, le test que nous envisageons de faire me semble indispensable avant toutes prises de décisions. 


Pour ma part, je suis convaincu que le prolongement du TCOB à Vailly, couplé avec une vrai navette 47 de dimension raisonnable, propre et silencieuse, qui doit tourner en permanence pour amener tous les usagers au tram, devrait permettre de limiter sensiblement le nombre trop important de bus traversant actuellement le village. 


D'autre part, le réaménagement des rues du villages ne devrait pas se faire au détriment des autres rues du village

Sabrina Carusi

Question très difficile à répondre car, en tant que Conseillère Municipale et Candidate à l’Exécutif, mon devoir est d'être à l'écoute de la population et de leurs demandes, interrogations et doutes.

 

La population Bernésienne est divisée très nettement en deux : une moitié désire le sens unique et l'autre, le maintien du double-sens.

 

Le sens unique est pour moi loin d'être la solution car les habitants du chemin de Saule en pâtiront tant au niveau de la circulation qu'en terme de sécurité.


Une phase teste serait également une perte de temps étant donné que nous avons déjà pu constater l'échec lors des travaux sur la route de Bernex.


D'autres solutions seraient à envisager et à réfléchir comme la limitation de la circulation (zone 30 par exemple), des horaires définis pour la circulation ou également le déplacement de bus (sur la route de Chancy) dans le centre du village pour les remplacer par des navettes.


Walter Bisol

NON, car je pense que nous serions confrontés à d’autres problèmes, en plus de celles qui ont été discutées lors des séances préparatoires, soit :


  1. Le déplacement d’une partie de la circulation motorisée par les hauts du coteau de Bernex ;
  2. Augmentation du nombre de voitures à travers les chemins de campagne de Bernex et Confignon.

Actualités

CourrielASBEC@bluewin.ch

Pour recevoir régulièrement nos informations communiquez nous votre nom et votre adresse électronique