Vitesse des bus - roulez feutré

 

Vue le nombre de bus diesel qui traversent le village de Bernex 330 à la hauteur de la Mairie et 420 à Bernex-Place, l'ASBEC se préoccupe de leur impact sur sécurité des déplacements et du bruit routier et de la pollution. 

L'ASBEC a interpellé la direction d'exploitation des TPG 

Roulez feutré

A la direction d'exploitation des TPG

 

L’ASBEC vous contacte d’entente avec les associations bernésiennes concernées et sur suggestion de la commune de Bernex afin de diminuer à la source les nuisances occasionnées par les bus diesel (330 par jour dans la rue du village et 420 à la place de Bernex) qui traversent les rues du village de Bernex.

 

Les mesures que nous demandons sont:

 

1) De sensibiliser les chauffeurs TPG et ceux de Globe (navette 47) à la conduite feutrée, plus particulièrement à l’intérieur de la zone habitée.

Une telle conduite comprend le respect absolu de la limite de vitesse (actuellement 40 km/h à Bernex, moins dans d’autres agglomérations voisines qui en profiteront également) et, de préférence, la conduite endessous de la limite de vitesse. Le 30 km/h est prévue prochainement.

Dans d’autres villes de Suisse, à Berne par exemple, de tels programmes sont chose courante, d’autant plus qu’ils permettent de réduire la consommation de carburant et sont un bénéfice pour l’environnement ainsi que pour les finances. Les TPG avaient un tel programme il y a quelques années : « roulez feutré ».

Actuellement, les chauffeurs roulent à fond partout où c’est possible, rétrogradent et accélèrent constamment en produisant beaucoup de nuisances sonores (et de pollution au PM10) ainsi que des secousses très désagréables pour les passagers. Bien des habitants se plaignent, des personnes fragiles disent même ne plus prendre de bus pour cette raison.

 

2) De mettre à disposition de Globe des bus MERCEDES, modèle CITARO, en lieu et place des MAN qui sont extrêmement bruyants, lorsque votre sous-traitant doit remplacer l’un de ses bus.

 

 

D’autres demandes des associations sont discutées directement par la Commune avec les TPG et/ou la DGT

Réponse des TPG

Madame, Messieurs,

 

Je fais suite à votre courriel du 4 mai qui a retenu toute mon attention.

 

Vous soulevez deux thématiques en particulier, la conduite feutrée et le type de véhicules circulant dans les rues de Bernex.

 

Pour le premier point, et bien que la vitesse constitue un atout pour les transports publics, la sécurité est notre absolue priorité. Nos conducteurs, et ceux de nos sous-traitants, sont instruits et régulièrement entraînés à adapter leur vitesse aux circonstances de la route. Ils suivent des cours « éco-conduite » en moyenne tous les 5 cinq ans dans le cadre des cycles de cours obligatoires liés à l’OACP (Ordonnance réglant l'admission des chauffeurs).

 

Nous effectuons par ailleurs régulièrement des campagnes de sensibilisation avec radar pédagogique sur les sites sensibles. Nous avons proposé à la police municipale de Bernex d’effectuer une telle action, mais n’avons pas reçu une réponse favorable à notre requête.

 

Sur le second point que vous mentionnez, à savoir l’utilisation de véhicules MAN au lieu de véhicules Mercedes, nous prenons note de votre remarque. Sachez toutefois que ces véhicules sont la propriété de notre sous-traitant Globe Limousines, et sont soumis aux contrôles et expertises légales. Ces véhicules circulent d’ailleurs sur d’autres lignes sans remarques de la part des riverains.

 

Toutefois nous avons décidé d’un commun accord avec l’entreprise Globe de favoriser, dans la mesure du possible, les autobus Mercedes au lieu des MAN sur la ligne 47. En fonction de la disponibilité et des cycles d’entretiens des véhicules, il est possible que des MAN soient engagés.

De plus, sur la base des comptages automatiques et l’organisation de la rotation des véhicules, des minibus sont engagés en fin de soirée et le dimanche pour donner au maximum satisfaction aux observations liées au bruit des autobus.

 

Enfin, et même si ce point ne figure pas dans votre courriel, sachez que nous avons tenu également compte des remarques des riverains de la rue du Village, relayées par le Commune de Bernex, dans le cadre de la prochaine étape horaire du 11 décembre 2016. A cette date en effet, nous prévoyons de réduire de manière sensible le nombre de véhicules transitant par cette rue.

 

En espérant avoir donné réponse à vos interrogations je vous présente, Madame, Messieurs, mes salutations les meilleures.

17 mai 2016

 

 

 

transports publics genevois

Excès de vitesse des bus des TPG (et de Globe)

Nous faisons suite à notre échange de correspondance concernant la conduite feutrée et la vitesse dans la traversée du village Bernex. 

 

Nous nous sommes tournés vers la police cantonale pour obtenir des chiffres de leurs contrôles. Résultat le plus récent, 5 bus étaient en infraction le 24 août 2015 en fin d’après-midi, durant les 90 minutes usuelles pour effectuer un contrôle. 

Selon les règles de calcul des ingénieurs de la circulation cela signifie que 50 bus dépassent quotidiennement la vitesse limite dans la traversée de Bernex. 

 

Ce résultat ne nous paraît pas acceptable de la part d’agents d’un service public. Les vitesses des véhicules a une incidence directe sur la sécurité des autres usagers de la route et contribue notablement à l’augmentation du bruit des bus diesel, déjà très bruyants et polluants, induisant ainsi d’intenses et bruyants rétrogradages (bruit mesuré 86db) à certains selon la configuration la route. 

 

Nous attendons des TPG et de votre sous-traitant Globe que des directives claires soient données aux conducteurs des lignes qui traversent Bernex concernant le respect des vitesses et la conduite feutrée (par exemple l’utilisation du frein au lieu du frein moteur extrêmement bruyant). C’est d’autant plus d’actualité que la rue de Bernex va prochainement passer à 30 km/h, voire ponctuellement à 20 km/h.

Mars 2018 est le délai d’assainissement du bruit routier. Ce sera cas de la rue de Bernex pour un coût non négligeable. On peut s’interroger sur le fait que ce bruit  des bus diesel des TPG y contribue de manière non négligeablee                   . 

 

Nous ne mettons pas tous les conducteurs dans le même panier et relevons que la majorité suit les vitesses prescrites. 

Nous avons aussi noté avec satisfaction que le changement d’horaire de décembre 2016 verra une diminution du nombre de bus traversant le village (330 aujourd’hui) avec le nouveau parcours de la ligne 42 et le passage du nouveau bus J par la route de Chancy. 

Quant à la fréquence diminuée du bus 47, nous attendons de voir si sa synchronisation avec le bus L sera effective pour offrir un cadencement de 10 minutes au terminus du tram 14 avant d’exprimer notre satisfaction.

 

Dans l’attente de vos nouvelles nous adressons nos meilleurs messages

 

copie à commune de Bernex : CA et CM, des administrateurs des TPG, les membres de notre association et quelques députés. 

Cet échange sera posté sur notre site.

17 novembre 2016

 

 

annexe : lettre de la Police

Contrôle de vitesse rue de Bernex : bus en infraction
Reponse_Police_vitesse_voitures_et_bus_B
Image JPG 567.8 KB