Renaturation de l'Aire 4e étape

Déboisement massif

Le sentier des bords de l'Aire rive droite, avant le pont de Certoux en automne 2019. Le projet de renaturation prévoit l'abattage de la  plus grande partie des arbres
Le sentier des bords de l'Aire rive droite, avant le pont de Certoux en automne 2019. Le projet de renaturation prévoit l'abattage de la plus grande partie des arbres

Renaturation de l'Aire : un sentiment mitigé

Les trois premières étapes : 

Le 16 octobre 2019, le Comité des Ministres du Conseil de l’Europe a décerné le Prix du paysage du Conseil de l’Europe au projet « Renaturation du cours d’eau de l’Aire ». Bravo!

Voir le détail ici

 

Quatrième étape

Le projet de renaturation 4e étape - entre le pont couvert à Lully et la frontière avec Saint-Julien-en-Genevois – a été présenté lors de l'assemblée générale de l'APAA (Association pour la protection de l'Aire et de ses affluents).

À la consternation des personnes présentes, l'OCAN (Office cantonal de l'agriculture et de la nature) a annoncé que les arbres seraient abattus sur une grande échelle dans le but d'élargir le lit de la rivière. 

 

Les 4 étapes

L'abattage massif de la 4e étape est contesté par les associations
L'abattage massif de la 4e étape est contesté par les associations

Abattage massif

Légende couleur : 

En jaune les arbres abattus, en noir les arbres préservés et en vert les arbres et buissons replantés. Le compte n'y est pas.

A Bernex, le politique s'abstient...

L’État a envoyé pour préavis le projet de la 4e étape aux communes de Bernex (85 % de la surface concernée) et Perly-Certoux (15 %).
Perly-Certoux a demandé une présentation au conseil municipal avant de donner un préavis. Elle a obtenu la préservation des noyers sur son territoire. 

Le Conseil administratif de Bernex a accepté le projet sans passer par le Conseil municipal (ce qu’il n’est pas obligé de faire) et apparement sans demande particulière même si l’important abattage d’arbres se trouve principalement sur son territoire. Le Conseil municipal n’a pas souhaité être informé malgré la demande insistante d'un élu.
Il n’y a donc pas eu de débat à Bernex, bien que la commune soit particulièrement touchée par ce projet. 

...la société civile prend le relais

Vu le manque de curiosité des élus bernésiens, les associations dont l'ASBEC décident de rencontrer le Service du lac, de la renaturation des cours d’eau et de la pêche (SLRP) à l’Office cantonal de l’eau (OCEau).

De la première réunion de concertation positive  du 17 décembre il ressort que

  • Il y a peu eu de concertation toutefois le SLRP est ouvert aux demandes éventuelles des communes ou des associations. Il a d’ailleurs présenté le projet à l’APAA (Association pour la protection de l’Aire et de ses affluents).
  • Il est admis qu’il faut garder les grands arbres sur la rive gauche de l’Aire et que l’élargissement de l’assiette de la rivière peut se faire côté Jura en maintenant la rangée de grands arbres.
  • De même il est possible de renoncer à la digue de remblais près des serres, utile uniquement pour éviter de déplacer les remblais. Cela occasionnera toutefois plus de transports par camion.
  • Les espaces publics et naturels des trois premières étapes souffrent des incivilités des usagers. L'ASBEC et l'ASC (Association de sauvegarde de Confignon et environs) prévoit de rédiger un cahier de doléances à l'intention d'Antonio Hodgers, chef du département et des quatre communes concernées. 
Les associations ont pris bonne note que le pont de Certoux (moins de 3 m de large) ne sera pas élargi et  qu’une passerelle piétonne légère est prévue en parallèle.  De plus la rive gauche – vers les grands arbres – devrait être interdite aux promeneurs et aux chiens, et la protection de la petite faune favorisée.

Une nature à préserver

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir

Prise de position de la société civile organisée*

suite à la 2ème réunion de concertation du 10 janvier 2020

Pour la bonne forme nous reprenons et complétons ce qui a été dit sur place le 10 janvier 2020

Nous demandons

  • un projet revu à la baisse
  • la compensation intégrale des arbres à proximité du site, par exemple entre les serres et la digue
  • de garder le maximum d’arbres en amont du pont de Certoux, où la rivière n’est pas un canal
  • de garder la rangée d’arbres rive gauche la plus compacte possible
  • de ne pas élargir le chemin existant pour préserver l’aspect naturel des lieux
  • que les cycles et chevaux ne soient pas autorisés sur tous les sentiers
  • de maintenir et améliorer le sentier pédestre qui va du pont de Certoux vers la digue qui longe les serres, en lien avec la future passerelle piétonne.

 

Nous soutenons les propositions

  • d’agrandir les losanges et de les planter d’un bouquet d’arbres
  • de planter également des arbres à pousse rapide
  • de mettre en priorité l’objectif « nature » pour la 4e étape (l’aspect récréatif et social ayant déjà été mis en place entre le pont de Lully et celui de l’autoroute
  • de prévoir un revêtement qui permette le passage des chevaux et des VTT sans que le sentier soit défoncé.

 

Nous rappelons

  • qu’en 2020 la population n’accepte plus l’abattage indifférencié d’un grand nombre d’arbres
  • le rôle important joué par les grands arbres comme puits de CO2 et aussi comme élément stabilisateur reconnu du milieu naturel grâce aux interconnexions entre l’arbre-mère et les plus jeunes pousses

 

Nous saluons l'écoute du Service cantonal du lac, de la renaturation des cours d'eau et de la pêche.

la société civile organisée comprend des organismes et associations (environnementales, patronales, syndicales, d’habitants, culturelles etc.) à l’exclusion des partis politiques et des sociétés commerciales

Troisième réunion de concertation

Succès de l'ASBEC

Le 3e rencontre de concertation du 31 janvier 2020, avec le Service de la renaturation des cours d’eau (SLRP) et les mandataires du projet a été très positive.
Le SLRP nous a présenté le nouveau projet prenant en compte la plus grande partie de nos demandes
  • la surface déboisée est minorée, de nombreux grands arbres sont sauvés.
  • Les arbres abattus seront compensés par de nouvelles plantations qui n’étaient pas prévues dans le projet présenté aux communes.
  • Une des deux places de pique-nique a été supprimée car redondante avec celle déjà existante.
  • Sur la rive droite (commune de Perly-Certoux) la plupart des arbres seront conservés. Les loisirs seront concentrés sur la place de pique-nique actuelle.
  • Des arbres à pousse rapide, dont des saules, seront plantés sur la rive gauche.
  • Seul un sentier informel permettra aux piétons de cheminer sur la rive gauche entre le pont de Certoux et la frontière, avec priorité à la faune et à la flore.
  •  La largeur du chemin rive droite sera de 3m au lieu de 3m50 (le gain n’est pas énorme) et non linéaire. L’idée est d’éviter de le rendre trop attractif aux cyclistes rapides et autres VAE. Le revêtement permettra le passage des chevaux et des VTT sans que cela défonce le chemin.
  • le sentier pédestre entre le pont de Certoux et la digue vers les serres sera amélioré pour permettre un circuit mobilité douce agréable de et vers Lully. Liaison pédestre aussi avec Sézenove.
En résumé cest le travail et l'engagement de la société civile, dont l'ASBEC,  qui a permis cet important succès et la préservation d'une grande partie des arbres.
En effet, le CA de Bernex avait préavisé favorablement le projet avec l’abattage massif des arbres sans faire de demandes ou de remarques. Perly-Certoux avait par contre obtenu la sauvegarde des arbres sur sa commune et le déplacement du lit de la rivière !
Le CM de Bernex n’a pas souhaité être informé par défiance envers un de leur collègue.
Une deuxième visite sur place (4e rencontre de la concertation) est prévue pour vérifier sur site les propositions du SLRP.
Le nouveau projet fera l’objet d’une enquête publique complémentaire.

Quatrième réunion de concertation

Déplacement sur place avec le directeur et l'adjoint du Service du lac, de la renaturation des cours d'eau et de la pêche (SRLP), et du chef de projet. 

 

La visite permet de visualisé les arbres qui seront maintenus et ceux qui seront abattus, et de voir ou se situeront les aménagements de renaturation prévus.

 

Le projet fera l'objet d'un complément d'autorisation (projet de renaturation et d'abattage) 

Commentaire

Les huit associations réunies au sein du gAAA groupement des Associations Amies de l'Aire sont globalement satisfaites de la concertation et de son résultat. 

 

Merci au SRLP et au chef de projet pour leurs disponibilités. 

Nos remerciements également au conseiller municipal indépendant de Bernex, Walter Bisol qui a joué le rôle du lanceur d'alertes pour les associations.

 

Les réserves qui touchent les incivilités et la pollution seront traités dans un cahier de doléances

Associations qui soutiennent la démarche

Le groupement des Associations Amies de l’Aire gAAA regroupe les associations suivantes: 

  • ASBEC Association qualité de vie à Bernex et Confignon
  • ASC Association de sauvegarde de Confignon et environs
  • APAA Association pour la protection de l’Aire et ses affluents
  • ANPVA Association nature et patrimoine du val d’Aire
  • ARACC Association Région Plaine d l'Aire Cherpines Charrotons 
  • AVO Association Vieil Onex
  • Contre l’enlaidissement de Genève / SOS Patrimoine
  • Sauvegarde Genève

Au niveau cantonal Pro Natura Genève et le WWF Genève ont fait part au Canton de leurs fortes réserves.

Observations de Pro Natura Genève, soutenues pa le WWF Genève
Pro_Natura_Remarques_4eme_etape_renatura
Document Adobe Acrobat 339.0 KB
Lettre du gAAA (groupement des Associations Amies de l'Aire) au Service de la renaturation des cours d'eau du 20.01.20
Suivi de la réunion sur place du 10 janvier 2020
Lettre GAAA janv2020.pdf
Document Adobe Acrobat 413.1 KB

Documentation

Renaturation de l'Aire 4e étape
Présentation du SLRP (Service du lac de la ranturation des cours d'eau et de la pêche) au Conseil municipal de Perly-Certoux le 31 octobre 2019.
Renaturation de l'Aire 4 - 31oct2019.pdf
Document Adobe Acrobat 20.0 MB
Promenade de l'Aire
Dossier du groupement Superpositions pour le Flâneur d'or, prix des aménagements piétons 2017
Flâneur d'or 2017.pdf
Document Adobe Acrobat 9.5 MB

Voir le dossier complet et l'historique sur le site de notre partenaire l'ASC (Association pour la sauvegarde de Confignon et environs)

 

Aire

La rivière et son double 

 

Georges Descombes 

 

Éditeur : Park Book - Superpositions

320 pages - trilingue

 

Table des matière

  • Dessiner un jardinrivière  G Descombes
  • Le canal et la rivière Elisa Rosenberg
  • Le paradigme du losange J-M Besse
  • Inventer le paradigme du losange Gilles A. Tiberghien
  • Espaces de liberté G.M Kondolf
  • La rivière dessine aussi Marc Treib
  • L'Aire une promenade d'anticipation L Cohen

 

Suite de la documentation sur la page des étapes 1 à 3

Galerie de photos

Paysages de l'Aire au cours des ans et des saisons

Photos téléchargeables libres de droit selon la règle des creative common ou CC

Actualités

Renaturation de l'Aire 4ème étape

Succès de l'ASBEC : Voir nos pages

L'ASBEC contribue à sauvegarder la végétation des bords de l'Aire, avec ses partenaires associatifs
L'ASBEC contribue à sauvegarder la végétation des bords de l'Aire, avec ses partenaires associatifs

CourrielASBEC@bluewin.ch

Pour recevoir régulièrement nos informations communiquez nous votre nom et votre adresse électronique

Des aménagements à taille humaine
Des aménagements à taille humaine
Sur-le-Beau : un site à préserver
Sur-le-Beau : un site à préserver
Sauvegarde des bords de l'Aire
Sauvegarde des bords de l'Aire
Le 30 km/h généralisé pour Bernex et Confignon
Le 30 km/h généralisé pour Bernex et Confignon
Le tram 14 enfin prolongé...
Le tram 14 enfin prolongé...