Renaturation de l'Aire 4e étape

Déboisement massif

Le sentier des bords de l'Aire rive droite, avant le pont de Certoux en automne 2019. Le projet de renaturation prévoit l'abattage de la  plus grande partie des arbres
Le sentier des bords de l'Aire rive droite, avant le pont de Certoux en automne 2019. Le projet de renaturation prévoit l'abattage de la plus grande partie des arbres

Renaturation de l'Aire : un sentiment mitigé

Les trois premières étapes : 

Le 16 octobre 2019, le Comité des Ministres du Conseil de l’Europe a décerné le Prix du paysage du Conseil de l’Europe au projet « Renaturation du cours d’eau de l’Aire ». Bravo!

Voir le détail ici

 

Quatrième étape

Le projet de renaturation 4e étape - entre le pont couvert à Lully et la frontière avec Saint-Julien-en-Genevois – a été présenté lors de l'assemblée générale de l'APAA (Association pour la protection de l'Aire et de ses affluents).

À la consternation des personnes présentes, l'OCAN (Office cantonal de l'agriculture et de la nature) a annoncé que les arbres seraient abattus sur une grande échelle dans le but d'élargir le lit de la rivière. 

 

Les 4 étapes

L'abattage massif de la 4e étape est contesté par les associations
L'abattage massif de la 4e étape est contesté par les associations

Abattage massif

Légende couleur : 

En jaune les arbres abattus, en noir les arbres préservés et en vert les arbres et buissons replantés. Le compte n'y est pas.

A Bernex, le politique s'abstient...

L’État a envoyé pour préavis le projet de la 4e étape aux communes de Bernex (85 % de la surface concernée) et Perly-Certoux (15 %).
Perly-Certoux a demandé une présentation au conseil municipal avant de donner un préavis. Elle a obtenu la préservation des noyers sur son territoire. 

Le Conseil administratif de Bernex a accepté le projet sans passer par le Conseil municipal (ce qu’il n’est pas obligé de faire) et apparement sans demande particulière même si l’important abattage d’arbres se trouve principalement sur son territoire. Le Conseil municipal n’a pas souhaité être informé malgré la demande insistante d'un élu.
Il n’y a donc pas eu de débat à Bernex, bien que la commune soit particulièrement touchée par ce projet. 

...la société civile prend le relais

Vu le manque de curiosité des élus bernésiens, les associations dont l'ASBEC décident de rencontrer le Service du lac, de la renaturation des cours d’eau et de la pêche (SLRP) à l’Office cantonal de l’eau (OCEau).

De la réunion il ressort que

 

  • Il y a peu eu de concertation toutefois le SLRP est ouvert aux demandes éventuelles des communes ou des associations. Il a d’ailleurs présenté le projet à l’APAA (Association pour la protection de l’Aire et de ses affluents).
  • Il est admis qu’il faut garder les grands arbres sur la rive gauche de l’Aire et que l’élargissement de l’assiette de la rivière peut se faire côté Jura en maintenant la rangée de grands arbres.
  • De même il est possible de renoncer à la digue de remblais près des serres, utile uniquement pour éviter de déplacer les remblais. Cela occasionnera toutefois plus de transports par camion.
  • Les espaces publics et naturels des trois premières étapes souffrent des incivilités des usagers. L'ASBEC et l'ASC (Association de sauvegarde de Confignon et environs) prévoit de rédiger un cahier de doléances à l'intention d'Antonio Hodgers, chef du département et des quatre communes concernées. 

Une nature à préserver

Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Cliquez sur l'image pour l'agrandir
Les associations ont pris bonne note que le pont de Certoux (moins de 3 m de large) ne sera pas élargi et  qu’une passerelle piétonne légère est prévue en parallèle.  De plus la rive gauche – vers les grands arbres – devrait être interdite aux promeneurs et aux chiens, et la protection de la petite faune favorisée.
La discussion positive avec le Canton continue.

Demande de l'ASBEC et des associations

Les associations demandent que

  • le projet de quatrième étape de la ranaturation de l'Aire soit revu à la baisse
  • le maximum de végétation et l'état naturel des lieux soient  préservés
  • le site soit maintenu en l'état, dans la mesure du possible. C'est à dire, par exemple, en n'élargissant pas le cheminement actuel

Les associations admettent

  • que le lit de la rivière soit élargi côté Jura
  • que des mesures ponctuelles soient prises

Associations qui soutiennent la démarche

La démarche est soutenue par les associations ci-dessous : 

Au niveau cantonal Pro Natura Genève et le WWF Genève ont fait part au Canton de leurs fortes réserves.

Observations de Pro Natura Genève, soutenues pa le WWF Genève
Pro_Natura_Remarques_4eme_etape_renatura
Document Adobe Acrobat 339.0 KB

Nos remerciements au conseiller municipal indépendant de Bernex, Walter Bisol qui a alerté les associations.

Documentation

Renaturation de l'Aire 4e étape
Présentation du SLRP (Service du lac de la ranturation des cours d'eau et de la pêche) au Conseil municipal de Perly-Certoux le 31 octobre 2019.
Renaturation de l'Aire 4 - 31oct2019.pdf
Document Adobe Acrobat 20.0 MB

Voir le dossier complet sur le site de notre partenaire l'ASC (Association pour la sauvegarde de Confignon et environs)

 

Galerie de photos

Paysages de l'Aire au cours des ans et des saisons

Photos téléchargeables libres de droit

Actualités

L'initiative IN163 sur l'Aéroport - soutenue par l'ASBEC -  est nettement acceptée avec 56,27%

Bernex  54,63% /  Confignon 55,13%
Bernex 54,63% / Confignon 55,13%

CourrielASBEC@bluewin.ch

Pour recevoir régulièrement nos informations communiquez nous votre nom et votre adresse électronique