Dysfonctionnement de la ligne de bus S

Lettre aux TPG du 16 mars 2015

La ligne S Sézenove - Bernex - Aire-la-Ville - Satigny est sous-traitée à RATP Dev Suisse

Cliquez l'image pour l'agrandir

Dysfonctionnement de la ligne de bus S


Madame, Monsieur,


Nous souhaitons attirer votre attention sur divers problèmes liés à la ligne S


  1. Correspondance non assurée avec le train à Satigny
    A l’heure de pointe du matin le bus S arrive assez à Satigny souvent quelques minutes après le départ du train vers Genève-Cornavin, ce qui signifie une attente de 25 minutes pour le prochain et bien sûr les correspondances ratées avec les trains en direction de la Suisse et/ou le retard de 30 minutes à son travail ou ses études.

    L’ASBEC demande de détendre l’horaire du S à l’heure de pointe du matin.

  2. Correspondance CFF - TPG à Satigny
    Dans le sens contraire, il y également un problème.
    La ligne CFF étant régulièrement surchargée – les trains en provenance de France ayant la priorité sur la ligne TER, il arrive fréquemment que le train doive attendre 4-5 minutes au départ de Genève, ce qui fait rater la correspondance avec le bus S à Satigny. C’est alors 25 minutes d’attente aux heures de pointe, mais 55 minutes les fins de semaine ou le soir quand il n’y a plus qu’un bus par heure. Voir aussi point 5.

    L’ASBEC demande que la RATP attende l’arrivée du train avant de partir comme cela se fait dans la majorité des petites gares de Suisse, notamment avec CarPostal

  3. Absence d’abribus
    Le confort des usagers – notamment quand il pleut est limité à la croisée de Confignon où on doit attendre au bord de la route sans couvert. Il en va de même, bien qu’il y ait un couvert, à Satigny quand le bus attend dans le parking ! Le but d’une ligne régional est d’attendre à l’arrivée des lignes urbaines et faciliter ainsi le transfert qui, par définition, rallonge le parcours (au moins qu’il se fasse avec un minimum de confort).

    L’ASBEC demande aux communes de prévoir des abris, notamment à la Croisée de Confignon.

  4. Distributeur à l’intérieur des bus
    Il est souvent en panne ou absent, ce qui contraint l’usager à prendre son billet à Satigny ou à la Croisée de Confignon, avec comme conséquence – si le temps est limité -– un tram ou un train qui part. 
    Comble de l’ironie : récemment, une brigade de 4 agents TPG est montée dans le S à Peney pour vérifier les tickets des utilisateurs quand le bus ne disposait pas de machines ce jour-là 

    L’ASBEC demande que la RATP Suisse utilise le bus ad hoc (voir photo ci-dessus) et non de vieux autobus non équipés. 

  5. Respect de l’horaire
    La précision horaire de la ligne S laisse à désirer, trop les bus sont en retard aux heures de pointe (dans les deux sens), et ce dû à la circulation (colonne de voiture de Aire-la-Ville à Bernex et bouchons à la Croisée de Confignon) ou au retard du train (le bus attend jusqu’à 4 minutes à Satigny, comme cela nous a été confirmé par les TPG). Cela contraint l’utilisateur à prendre un bus précédent pour être sûr de pouvoir prendre la correspondance.

    L’ASBEC demande d’affiner l’horaire pour tenir compte de la circulation et des correspondances à Satigny.

  6. Ligne sous-traitée
    La ligne est sous-traitée à la RATP Suisse.

    Si la RATP Suisse n’est pas en mesure d’assurer un service de qualité, l’ASBEC demande que les TPG reprennent la ligne à leur compte.


En souhaitant que nos demandes soient prises en compte, nous vous adressons, Madame, Monsieur nos meilleurs messages.


Dysfonctionnement de la ligne S. Lettre aux TPG
Dysfonctionnement ligne S.pdf
Document Adobe Acrobat 164.3 KB

La construction d'un trottoir à Satigny est un indéniable plus pour les usagers

Réponse des TPG du 27 mars 2015

Cliquez sur la lettre pour l'agrandir 

Réponse des TPG du 27 mars 2015
pdf de 2 pages
Ligne S réponse TPG 27 mars 15.pdf
Document Adobe Acrobat 357.2 KB

Actualités

CourrielASBEC@bluewin.ch

Pour recevoir régulièrement nos informations communiquez nous votre nom et votre adresse électronique